ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

CULTURE

Ouagadougou première ville culturelle africaine


BURKINA FAScinant...
Ouagadougou première ville culturelle africaine
La capitale burkinabé a été classée au premier rang des villes culturelles africaines, indique une étude de l’Observatoire des Politiques Culturelles en Afrique (OCPA) présentée le 23 novembre 2009.

L’étude, qui porte sur une quinzaine de villes africaines, classe moins favorablement Brazzaville, Kinshasa et Yaoundé que Ouagadougou qui se retrouve aux côtés d’Accra et de Douala.

« La vie culturelle à Ouagadougou est rythmée par des festivals de contes, de musique ; des nuits de ceci ou de cela, preuve d’une vitalité culturelle qui s’explique dans le soutien des autorités locales à la créativité » estime le directeur exécutif de l’OCPA, Lupwishi Mbuyamba.

« La politique culturelle d’une ville n’est pas d’abord une affaire de moyens financiers. Ouagadougou le démontre, c’est surtout une question de stratégie et de volonté politique » poursuit le directeur exécutif de l’OCPA : « l’aménagement urbain, les monuments, les jardins, l’emplacement des restaurants : à Ouagadougou, la culture est partout dans la ville. C’est une démarche exemplaire qui doit inspirer d’autres villes africaines ».

Créée en 2002, l’Observatoire des Politiques Culturelles en Afrique bénéficie du soutien de l’UNESCO et de l’Union africaine.


La capitale burkinabé a été classée au premier rang des villes culturelles africaines, indique une étude de l’Observatoire des Politiques Culturelles en Afrique (OCPA) présentée le 23 novembre 2009.
L’étude, qui porte sur une quinzaine de villes africaines, classe moins favorablement Brazzaville, Kinshasa et Yaoundé que Ouagadougou qui se retrouve aux côtés d’Accra et de Douala.
« La vie culturelle à Ouagadougou est rythmée par des festivals de contes, de musique ; des nuits de ceci ou de cela, preuve d’une vitalité culturelle qui s’explique dans le soutien des autorités locales à la créativité » estime le directeur exécutif de l’OCPA, Lupwishi Mbuyamba.
« La politique culturelle d’une ville n’est pas d’abord une affaire de moyens financiers. Ouagadougou le démontre, c’est surtout une question de stratégie et de volonté politique » poursuit le directeur exécutif de l’OCPA : « l’aménagement urbain, les monuments, les jardins, l’emplacement des restaurants : à Ouagadougou, la culture est partout dans la ville. C’est une démarche exemplaire qui doit inspirer d’autres villes africaines ».
Créée en 2002, l’Observatoire des Politiques Culturelles en Afrique bénéficie du soutien de l’UNESCO et de l’Union africaine.


PJ


Alice Chaudemanche
Ecole Normale Supérieure de Lyon

Dans un pays où l’on dit Bonsoir à partir de l’après midi, sans chercher midi à quatorze heure disons qu’il y a des différences dans la familiarité. On m’avait dit redit et répété « Burkina Faso » ça veut dire « Pays des hommes intègres », c’est beau. Mais surtout je savais q...
Lire la suite

Christophe-André Frassa, Sénateur Représentant les Français établis hors de France

Je connais le Burkina Faso depuis maintenant plus de dix ans. J’y reviens régulièrement et j’y compte de nombreux amis. Mais, plutôt que de parler de ce beau pays que j’ai appris à aimer, je souhaiterais évoquer une expérience nouvelle, jusque-là rêvée...
Lire la suite

Patrick Poivre d'Avor, journaliste

«Le Burkina Faso : Pays passionnant, travailleur et qui croit en lui : on ferait bien de s’en inspirer... »
Lire la suite
ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

24 Avenue Perrichont, 75016 Paris France
Email : cisabinfo@aol.com
Tél : +33 1 42 30 78 00