ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

HUMOUR
Réélection du Président Obama
Le béni oui oui de Bénewendé…


QueI est le point commun entre Hugo Chavez et Barack Obama ?

Eh bien, le croirez-vous, ils ont été réélus grâce au soutien apporté par Bénéwendé Stanislas Sankara chef de file de l’opposition au Burkina Faso…

Il aurait en effet fait partie de ceux qui n’auraient jamais douté de leurs réélections.

L’élection d'Obama est « une très bonne chose puisque je l’ai soutenu… » (sic).
Il l’avait prédit ! Vraiment, il ne doute de rien, et surtout pas de lui-même, (c’est à ca qu’on le reconnaît).

Qu’il se reconvertisse donc sans plus tarder en « tireuse de carte » il devrait avoir plus de succès qu’en politique. Ou alors qu’il loue ses services comme « patte de lapin », « fer à cheval », boule de cristal » et autres talismans …car, à l’écouter, il porte chance à ceux qu’il soutient, même s’il ne craint pas, de faire un (gigantesque) grand écart - frisant l’écartèlement - de Chavez à Obama !

Ouf, merci, car sans ce soutien de premier plan nous aurions dû supporter « le Mormon », la polygamie, le viol sans conséquences et l’interdiction de boire une bière ou du café (même ivoirien) !

Et notre « Pythie » de préciser, (re-sic) « Dans les votes américains, il est rare d’avoir un plébiscite comme ici » (mais de qui parle-t-il avec tant de mépris ? De ses frères Africains ? Ou de ses cousins politiques de Corée du Nord ou de Cuba qui obtiennent des résultats écrasants à 99%.... ».

Nous avons relu sa lettre, du 12 octobre 2012, à son « ami » Hugo Chavez récemment réélu au Venezuela où près de 60,1% de la population vit dans la pauvreté national et près de 30% en extrême pauvreté – particulièrement les enfants et les femmes (UNICEF), où le nombre de fonctionnaires a triplé sous la gestion de son poulain (2,5 millions sans amélioration notable des services publics), où l’inflation bat des records (27% en 2011, 20% en 2012), où le taux d’homicides est le plus élevé au monde (70/100 000 habitants) « grâce » aux 6 millions d’armes illégales pour 29 millions d’habitants et qui, cerise sur la gâteau est classé 120ème sur 180 pour la liberté de la presse (Reporter Sans Frontières) !

Précisons aussi, en passant, que ce paradis, selon notre fakir, est pourtant le premier producteur de pétrole d’Amérique du Sud, deuxième ou troisième réserve mondiale, que la vente de brut représente 90% de ses entrées de devises et la moitié de ses ressources fiscales alors que 21 000 des 31 000 puits ont été fermés faute d’entretien ! Faut-il vraiment se poser la question de savoir où va l’argent ?

Faut il aussi rappeler que Obama s’est dit « préoccupé par les actions du gouvernement d'Hugo Chavez, qui « restreignent les droits du peuple et menacent les valeurs démocratiques » !

D’où une réponse furibarde de Chavez : « Obama, occupe-toi de tes affaires, consacre-toi à ton pays que tu as transformé en désastre » en provoquant « une immense frustration au sein des communautés pauvres et afro-descendantes dans son pays, ainsi que parmi les pays africains qui avaient cru en lui au moment de son élection » (sic)

Mais comment Bénéwendé Stanislas Sankara réussit-il donc à concilier l’inconciliable ?

Bref, soyons charitables, et aidons notre fan numéro 1 à rédiger sa lettre de félicitations à son nouveau et improbable poulain en adaptant simplement celle qu’il a adressé à Hugo Chavez le 12 octobre dernier ! Barack Obama risque d’être surpris !

(Voir ci-dessous, seuls les ajouts en gras sont « inventés », le reste est du pur « Satan-islas à une coupure près…)

Au Camarade Président Barack Obama - VENEZUELA (pardon USA)
N/REF : 064/2012/UNIR/PS/PRES
Objet : Félicitations
Camarade Président,
L’occasion de votre brillante réélection à la magistrature suprême des USA (Union Socialiste des Amériques) …me donne l’agréable opportunité de vous adresser au nom de l’Union pour la Renaissance/ Parti Sankariste (UNIR/PS), de sa direction politique et au mien propre toutes nos chaleureuses félicitations.
Notre parti, qui défend les valeurs prônées par… les cryptocommunistes, marxistes léninistes et révolutionnaires prolétariens…, suit avec attention, malgré l’éloignement géographique de nos deux pays, votre action à la tête du Venezuela (pardon de l’Union Socialiste des Amériques) et salue à juste titre votre réélection qui représente un motif légitime de fierté et d’espoir pour tous les partis anti-impérialistes du monde et tous les peuples en lutte contre l’oppression et l’exploitation.
Cette réélection qui coïncide quasiment avec la commémoration du quarante cinquième anniversaire de l’assassinat du Camarade Ernesto Che Guevarra (fidèle soutien et serviteur des causes de l’Union Socialiste des Amériques – à travers le monde) constitue pour nous le symbole vivant de l’éclosion de la semence du sang versé par ce héros éternel.
(…) L’idéal (…) que nous sommes résolument engagés à poursuivre au Burkina Faso trouve dans la Révolution bolivarienne que vous incarnez en Amérique Latine une source d’inspiration et de réconfort. L’engagement personnel pour le triomphe de la lutte que vous avez menée pour libérer votre pays du joug de la domination et de l’exploitation néocoloniales est pour nous une source d’inspiration et un exemple à suivre.
Nous formulons le vœu que vous puissiez porter aussi longtemps que possible ce flambeau incandescent qui, au moment où l’ultra libéralisme et le capital sont partout dans le monde aux abois, ravivera la foi révolutionnaire des peuples en lutte aux quatre coins du monde.

Veuillez agréer, Camarade Président, les assurances de notre très distinguée considération et de notre soutien indéfectible.
Maître Bénéwendé Stanislas SANKARA
Président de l’UNIR/PS
Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso




Jean R. Guion
Président du CISAB


Pierre Schoendoerffer,
De l'Institut de France - Académie des Beaux Arts

« Le Burkina Faso ce fut, pour moi, une découverte mémorable. Je croyais connaître un peu l'Afrique parce que j'ai des amis africains et des compagnons de guerre aussi chenus que moi. J'ai découvert ce que j'espèrais, sans trop y croire. J'y ai rencontré des responsables de haute qualité, qui de surcroît avaient la foi dans leur mission. Et la joie...
Lire la suite

Claude Sérillon,
Journaliste

« Retour à Ouaga. Je reprends des habitudes : l'hôtel, les amis, les invités de Rideau Rouge que je retrouve ... le Président détendu, officiel et puis le soir en sa résidence face à un orchestre de djembés magnifiques... Sous la chaleur de la nuit du Faso le plus étrange est sans doute le calme et les tempêtes : le calme qui préside aux rencontres...
Lire la suite

Dominique Richard,
Député de Maine-et-Loire, Conseiller Régional des Pays de la Loire

« Le Burkina est, parmi les pays de la région, tout à fait particulier : il a toutes les raisons de se lamenter sur la multiplication des handicaps et des difficultés : absence de ressources naturelles, accès insécurisé à la mer du fait des situations togolaises et ivoiriennes, pression des Etats Unis sur le prix du coton, avancée du Sahel...
Lire la suite
ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

24 Avenue Perrichont, 75016 Paris France
Email : cisabinfo@aol.com
Tél : +33 1 42 30 78 00