ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

DISTINCTION HONORIFIQUE DÉCERNÉE PAR LE PEUPLE MALIEN...


Ouagadougou, le 16 août 2013

Excellence Monsieur le Président par intérim de la République du Mali,
Honorables invités,

Mesdames, Messieurs,

Je suis très sensible aux mots aimables que vous venez de prononcer à mon endroit, en ma qualité de Médiateur de la CEDEAO pour le Mali.

J’exprime à vous-même, Monsieur le Président, au Gouvernement de transition et à l’ensemble des forces vives du Mali, ma profonde gratitude ainsi que celle du peuple burkinabè, pour la très haute distinction honorifique qui m’est décernée aujourd’hui en reconnaissance des efforts déployés, des acquis notables en faveur de la paix, de la sécurité et de la stabilité au Mali.

Je voudrais partager cette distinction avec toutes les personnalités de bonne volonté, d’Afrique et de la communauté internationale, qui ont accompagné, soutenu et facilité l’exécution de ma mission de médiation.

Je voudrais également, relever et saluer la tenue le 28 juillet dernier, du scrutin pour l’élection du Président de la République du Mali.

La sérénité et la forte participation des populations qui ont entouré ce scrutin, dénotent de la maturité du peuple malien et de son attachement à la démocratie.

Cette élection est un acquis majeur dans le processus de rétablissement et de stabilisation des institutions républicaines du Mali.

J’ai foi qu’elle ouvrira la voie au dialogue inclusif entre les fils du Mali pour instaurer la paix et la sécurité sur tout le territoire national.
Je saisis l’occasion de la présente cérémonie, pour réitérer mes vives félicitations à Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA pour sa brillante élection à la magistrature suprême de la République du Mali et lui souhaiter pleine réussite dans sa noble mission.

Monsieur le Président ;

La Conférence au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO tenue le 27 mars 2012 m’a fait l’honneur de me confier la responsabilité de conduire la médiation dans la crise institutionnelle et sécuritaire, survenue au Mali sous la triple action de la rébellion armée touareg et l’agression de mouvements terroristes au nord ainsi que l’interruption du processus démocratique à la suite du coup d’Etat du 22 mars 2012.

En décidant de mobiliser les troupes de la CEDEAO pour venir en appui à l’armée malienne, la Conférence au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement préconisait qu’il soit conduit concomitamment la recherche de solutions politiques par le dialogue.
Il s’agissait donc pour la médiation, de travailler à restaurer la légalité constitutionnelle et à concilier les parties par le dialogue et la concertation en vue de parvenir à une paix durable.

Je me réjouis des succès que nous avons obtenus ensemble dans notre quête commune de la paix, de la sécurité et du bien-être du peuple frère du Mali.
Ainsi :
Le 01er avril 2012, à l’issue de pourparlers féconds, la junte militaire s’est engagée à rétablir la Constitution du 25 février 1992.

Cet acte a été suivi par la signature le 06 avril 2012 d’un Accord-cadre qui instaure et organise la transition politique et institutionnelle.

Le 12 avril 2012, vous avez été installé comme Président par intérim de la République du Mali, en application des dispositions de la Constitution.

Monsieur le Président ;

C’est le lieu pour moi de vous renouveler mes félicitations pour votre sens élevé de l’intérêt national du Mali et les immenses sacrifices consentis pour assumer cette lourde tâche et conduire la transition avec le succès que vous saluons tous pour le rétablissement de la paix et de la démocratie.

Je salue le patriotisme et la sagesse dont vous avez toujours fait preuve, facilitant ainsi les négociations de paix entre le Gouvernement de transition et les mouvements armés non terroristes, qui ont abouti à la déclaration de Ouagadougou du 04 décembre 2012, et à la signature le 18 juin 2013 de l’Accord préliminaire à l’élection présidentielle et aux pourparlers inclusifs de paix au Mali.


Votre implication personnelle forte et résolue, a aidé à la conclusion de ces différents accords qui ont été et demeurent les fondements de l’architecture sociopolitique, bâtie pour assurer la promotion de la paix et de la stabilité au Mali.

Assurément, il est important que le climat de confiance et l’esprit de dialogue qui ont prévalu, soit maintenu et renforcé afin d’ouvrir une ère de réconciliation véritable entre les fils du Mali et aussi de paix définitive dans le pays.

Excellence Monsieur le Président ;

Honorables invités ;

Mesdames, Messieurs ;

Le terrorisme et de la criminalité transfrontalière font peser de graves menaces dans notre espace sous-régional et partout dans le monde.

Notre mobilisation doit être forte et continue à l’échelle du continent et du reste du monde pour combattre efficacement ce fléau.

Pour sa part, le Burkina Faso a déployé 650 soldats dans le cadre de la MINUSMA, et réaffirme son engagement aux côtés du peuple malien frère pour aider à la restauration de la paix et de la sécurité sur l’ensemble de son territoire national.


LE BURKINA FASO VU PAR…
Stéphane Hessel

"J’ai vu en Blaise Compaoré un homme passionné par l’avenir de son peuple"
Ancien résistant, déporté durant la Seconde Guerre mondiale après laquelle il participera à la rédaction de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, Stéphane Hessel qui a le titre d’Ambassadeur de France, a collaboré à la réflexion su...
Lire la suite

Gal Etienne Copel

Le Général Etienne Copel est président du Haut Conseil pour la Défense Civile française, une structure chargée de réfléchir à l’organisation et aux techniques en matière de sécurité globale et de défense civile pour la France. Elu municipal et régional de la région de l’Aube (Nord Est de la France), il salue les progrès accompli...
Lire la suite
LE BURKINA FASO VU PAR …
Françoise Chênebenoit – Présidente de « Femmes Avenir » - Paris

« L’arrivée à Ouagadougou est un immense plaisir. Les burkinabè sont prêts à nous aider, les femmes sur les bicyclettes portent de jolies tenues aux couleurs chatoyantes, la vie semble se passer tranquillement, les échoppes bigarrées se suivent et j’éprouve une grande joie à me promener dans la ville.
J’aime la nature au B...
Lire la suite
ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

24 Avenue Perrichont, 75016 Paris France
Email : cisabinfo@aol.com
Tél : +33 1 42 30 78 00