ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

49ème fête nationale


Ouahigouya, 11 décembre 2009
Discours de Blaise Compaoré lors du 49ème anniversaire de la fête nationale


Peuple du Burkina Faso ;
La célébration du 11 décembre constitue pour chacun de nous, un lieu de mémoire et l’expression de notre attachement aux valeurs fondatrices de la République.

Elle est aussi une occasion exceptionnelle pour réaffirmer notre foi en notre destin commun et notre volonté de consolider le socle de la souveraineté et du respect de notre identité nationale.

Le 11 décembre demeure pour nous, une source inépuisable d’enseignements et de fierté nationale, au regard des succès inscrits dans notre histoire par nos devanciers et par les générations présentes, qui ont su bâtir notre patrie, le Burkina Faso, sous l’étendard de la liberté et de l’unité.

Cette date symbolise le triomphe de l’esprit républicain de notre peuple et traduit son ardent désir de construire une nation indépendante, forte et laborieuse.

Chers compatriotes ;
Les conséquences dramatiques des inondations provoquées par les pluies diluviennes du 1er septembre 2009, sont encore présentes dans nos esprits.

Je salue le courage et l’abnégation dont ont fait preuve les différentes composantes de notre société et rends hommage à l’élan international de solidarité exprimé par les partenaires et amis du Burkina Faso, à l’endroit des sinistrés.

J’encourage le Gouvernement à poursuivre ses actions visant à assurer une viabilité durable de l’espace urbain et à réhabiliter les infrastructures socio-économiques.

Peuple du Burkina Faso ;
L’indépendance nous engage dans des missions d’émancipation aux plans politique, économique, social et culturel.

A ce titre, je salue les efforts consentis, malgré les multiples adversités, par nos valeureux producteurs du monde rural dont la détermination au travail s’est traduite par un bilan céréalier équilibré de la campagne agricole 2009.
Le dynamisme croissant du monde des affaires et des services, la vitalité des productions artistiques, culturelles et sportives, le dévouement des forces de défense et de sécurité, la grande disponibilité des communautés religieuses et coutumières, ont admirablement servi la marche résolue de notre nation vers la concrétisation des aspirations profondes de nos populations.

La mise en œuvre efficiente des stratégies et programmes majeurs de développement dans les secteurs prioritaires de la santé et de l’éducation, confortera nos acquis en matière de sécurité humaine.

Concitoyennes ;
Concitoyens ;
Le monde fait face à des crises multiformes et aux menaces dues aux changements climatiques.

Cette situation nous interpelle sur l’urgence d’engagements internationaux contraignants et de solidarités nouvelles accrues.

Elle requiert pour les nations, une plus grande capacité de créativité et d’innovation, afin de conforter nos ambitions de développement.

Le Burkina Faso confronté aux impacts de ces crises, devra rester mobilisé pour élever davantage ses capacités d’adaptation.

Chers Compatriotes ;
L’économie de notre pays est essentiellement basée sur l’agriculture, constamment exposée aux aléas climatiques.
L’intensification des activités de production agricole de saison sèche est une nécessité pour impulser un dynamisme au monde rural et accroître les possibilités de création d’emplois, afin de mieux fixer, particulièrement les jeunes, dans leur terroir.

C’est pourquoi j’apprécie la décision du Gouvernement, d’étendre ce mode de production nécessaire à l’atteinte de la sécurité alimentaire.

A cet égard, nous devons agir énergiquement sur les différentes contraintes qui entravent le développement de ces cultures de contre-saison, par une gestion efficiente des aménagements hydro agricoles, un meilleur appui-conseil des producteurs, l’approvisionnement en intrants agricoles de qualité, la réalisation d’infrastructures de stockage et l’élargissement des circuits de distribution.
Nous avons déjà opté pour cette démarche à travers la subvention des engrais, des semences améliorées et le processus de mécanisation.

La construction du terminal fruitier de Bobo Dioulasso, de l’usine de transformation de la tomate à Loumbila et de la plate-forme maraichère à Ouahigouya, vise une plus grande valorisation des filières fruits et légumes.

Je reste convaincu que la gestion durable de nos ressources naturelles et la promotion des productions agricoles de saison sèche, permettent de résorber le chômage, le sous emploi et constituent des facteurs indéniables de réduction de la pauvreté dans notre pays.

Concitoyennes ;
Concitoyens ;
La région du nord qui nous accueille, s’est illustrée avec génie et combativité, garantissant par un travail acharné, l’émergence d’un espace d’agriculture viable pour les populations du Yatenga, du Passoré, du Zandoma et du Lorum.

A travers le choix de la ville de Ouahigouya pour abriter la commémoration du 11 décembre sous le thème de « l’intensification des productions agricoles de saison sèche », nous rendons hommage aux femmes et aux hommes qui, ici et dans les autres régions, s’investissent inlassablement dans la pratique de méthodes culturales novatrices.

Peuple du Burkina Faso ;
La construction de la démocratie et de l’Etat de droit est une œuvre de longue haleine qui exige de nous, un esprit d’ouverture et le respect de l’autre.

A ce titre, j’invite l’ensemble des citoyens à approfondir les réflexions sur les réformes politiques indispensables à l’enracinement, dans notre société, des valeurs de démocratie et de citoyenneté responsable.

Le perfectionnement continu de notre système politique est aujourd’hui un impératif qui requiert la modernisation des instruments de la gouvernance de l’Etat, en référence aux attentes légitimes des populations.

Chers Compatriotes ;
La stabilité régionale est un ferment précieux pour la préservation de la paix sociale dans nos Etats respectifs et constitue un fondement majeur pour l’aboutissement des programmes de développement.

C’est pourquoi nous devons rester disponibles pour soutenir les pays frères dans l’édification de sociétés de tolérance, de démocratie et de dialogue.

Concitoyennes ;
Concitoyens ;
Nos frères et sœurs de la région du Nord ont su imprimer à ce 49ème anniversaire, une dimension particulière à travers une parfaite organisation des festivités, un accueil et une hospitalité exemplaires.
En votre nom à tous, je leur adresse mes chaleureuses félicitations.

L’affirmation et le rayonnement du Burkina Faso requièrent de l’ensemble des composantes de notre peuple, une détermination forte et un engagement soutenu dans le labeur.
Dans la dynamique de réalisation de cette ambition, la contribution des burkinabè de l’étranger demeure essentielle.

Le raffermissement du partenariat fécond établi avec les pays et organisations amis, est également un facteur d’accélération de la construction d’une société prospère.

Chers Compatriotes ;
Nous devons puiser en cette date historique et glorieuse du Burkina Faso indépendant et républicain, le courage et la force d’œuvrer à l’édification d’une nation libre et en progrès continu.

Bonne fête à toutes et à tous ;
Vive le Burkina Faso ;



Michèle André,
Vice Présidente du Sénat (France)
20 ans après...

Michèle André,
Sénateure du Puy de Dôme (Clermont-Ferrand) et vice-présidente du sénat, Madame Michèle André a été ministre sous Michel Rocard dont elle fut la chargée des droits des Femmes de 1988 à 1991. Invitée à Ouagadougou en 1991 par l’Union des femmes du Burkina pour aider à inscrire dans la Constitution les droits des femmes, e...
Lire la suite

Le Professeur Jacques Barrat

Jacques Barrat
En tant que professeur de géopolitique (Université Panthéon-Assas Paris 2) et ancien diplomate, j’ai, je dois le dire, une admiration certaine pour l’action que le président Compaoré a menée ces dernières années. Pour moi, il est d’abord le président qui a su relancer la croissance burkinabè dans le contexte d’un pays stable,...
Lire la suite

Le Burkina Faso vu par...
Sari Suomalainen , Représentante de l'Union Européenne

En poste depuis trois ans au Burkina Faso, Madame Suomalainen, Chef de la Délégation de la Commission Européenne, s'est confiée au quotidien Sidwaya.
Au cours de ce long entretien la représentante de l'Union Européenne s'est exprimée sur les divers aspects de la vie économique, sociale et politique au Burkina Faso, sans langue de bois.
Lire la suite
ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

24 Avenue Perrichont, 75016 Paris France
Email : cisabinfo@aol.com
Tél : +33 1 42 30 78 00