ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

Le Burkina-Faso vu par...

LE BURKINA FASO VU PAR ...
François-Bernard Mâche,
Membre de l'Institut


« Quelques impressions d'un visiteur au Burkina Faso. Il est des signes qui ne trompent pas dès le premier regard sur un pays. Je ne connaissais pas le Burkina Faso ni l'Afrique noire en général, mais ce que j'ai vu en neuf jours, si partiel que ce soit, me paraît révélateur. Et certaines choses que je n'ai pas vues, malgré mes attentes un peu naïves, ne sont pas moins significatives. Je m'explique : je n'ai pas vu de pannes électriques, je n'ai vu ni mendiants ni clochards, je n'ai pas vu de militaires ou de policiers en armes, sinon dans le beau défilé du 1er novembre, et je n'ai pas vu ces déchets éparpillés qui déparent beaucoup de villes plus riches que Ouagadougou. En revanche j'ai vu les regards francs, à la fois amicaux et réservés, d'un peuple élégant. J'ai aussi vu les premiers efforts couronnés de succès pour améliorer l'économie d'un pays encore pauvre. Le grand succès international du S.I.A.O. prouve sa vocation de plaque tournante du commerce de la région. La qualité de ce qui y est exposé, et la volonté d'équité qui s'y manifeste dans de nombreux stands sont des atouts encourageants pour le développement d'un pays soucieux de ne pas tomber dans les erreurs de certains de ses voisins. Et j'ai vu l'existence de journaux d'opposition, ce qui prouve la tranquille assurance du régime. L'audience dont le Président m'a honoré n'a fait que conforter cette impression de souci du bien public dont semblent témoigner différents traits de sa politique.

Au total, l'image que je retiens de ces brefs aperçus est celle d'un pays paisible mais éveillé, pauvre mais courageux. Un pays qui n'exige pas tout de suite, qui se montre sage mais non résigné. Un pays riche culturellement et sachant intégrer la modernité sans renier son passé prestigieux. A cet égard, ma visite au beau Musée de la Musique et mon entrevue avec Madame le Ministre de la Culture m'ont convaincu du rôle éminent que peut jouer le pays. Certes quelques aspects plus douloureux m'ont sans doute échappé, mais quel pays n'en comporte pas ? Je parie sur l'avenir du Burkina Faso et je fais des voeux pour que son exemple rayonne autour de lui. »



Gal Etienne Copel

Le Général Etienne Copel est président du Haut Conseil pour la Défense Civile française, une structure chargée de réfléchir à l’organisation et aux techniques en matière de sécurité globale et de défense civile pour la France. Elu municipal et régional de la région de l’Aube (Nord Est de la France), il salue les progrès accompli...
Lire la suite
LE BURKINA FASO VU PAR …
Françoise Chênebenoit – Présidente de « Femmes Avenir » - Paris

« L’arrivée à Ouagadougou est un immense plaisir. Les burkinabè sont prêts à nous aider, les femmes sur les bicyclettes portent de jolies tenues aux couleurs chatoyantes, la vie semble se passer tranquillement, les échoppes bigarrées se suivent et j’éprouve une grande joie à me promener dans la ville.
J’aime la nature au B...
Lire la suite
LE BURKINA FASO VU PAR …
Francis SAUDUBRAY
Conseiller Référendaire
Ancien Ambassadeur de France en Zambie et au Malawi

« L’étonnement et la joie que j’ai eu de retrouver un Burkina à la fois inchangé et en marche …
Inchangé, par la permanence des inoubliables paysages sahéliens, par l’animation gaie et féconde de Ouagadougou ou Bobo Dioulasso, par l’extrême gentillesse des burkinabè, même les plus humbles, par la prégnance de fi...
Lire la suite
ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

24 Avenue Perrichont, 75016 Paris France
Email : cisabinfo@aol.com
Tél : +33 1 42 30 78 00