ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

Le Burkina-Faso vu par...


LE BURKINA FASO VU PAR…
Jean Bertho
20 ans après...


Jean Bertho, homme de télévision, écrivain, réalisateur est également un des fondateurs et Vice-président délégué de l’Alliance Francophone. Il fut parmi les premiers à apporter son appui au CISAB.

« J'avais découvert l'Afrique à travers de nombreux livres, depuis "Les Peuples nus " de mon ami Max-Pol Fouchet, avec qui j'avais longuement dialogué, des oeuvres de poètes, Aimé Césaire "Cahiers du retour au pays natal", Nicolas Guillen, Léopold Sédar Senghor qui lui, avait choisi une voie étroite pour réveiller la jeune Afrique, car l'homme noir, dans les années cinquante était à la croisée des chemins, entre tutelle et liberté. Senghor qui définissait la négritude comme « l'ensemble des valeurs culturelles de l'Afrique noire » et, en tant que chrétien, il prônait la communion et non la révolution, refusant la division des hommes, des peuples et des nations entre dominants et exploités
J'avais beaucoup voyagé à travers le monde, comme réalisateur de Télévision depuis Cinq Colonnes à la Une : Asie, Antilles mais beaucoup moins en Afrique noire, l'Égypte, le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, le Niger. Une nièce, grand reporter à TF1, était revenue du Burkina Faso enthousiasmée par le Burkina et sa rencontre avec Thomas Sankara, extraordinaire homme de communication, comme notre actuel président de la République.
En septembre 1990, j'eus enfin l'occasion d'aller dans ce beau pays à l'occasion d'un festival de théâtre africain et depuis, j'y ai effectué, jusqu'en avril 1998 quinze voyages, accompagné de personnalités de tout l'éventail politique. J'ai pu y constater l'évolution permanente et positive de toutes les libertés, du niveau de vie des habitants des villes et des campagnes et de l'exceptionnel développement de la Culture : Fespaco, semaine de la Culture….
Ce pays, où je n'ai jamais senti de racisme anti-blancs, où j'ai toujours et partout été accueilli comme si j'étais un ami proche, où j'ai pu me promener seul, de nuit; dans la nature, sans aucune crainte, ce que j'ose à peine faire dans mon propre pays, je lui dis : tu es un beau pays, sois fier d'être le pays des hommes intègres !
Je sais, par ma petite fille étudiante qui en est revenue après y avoir passé plus d'un mois, que les choses continuent à évoluer de la manière la plus positive. Si j'étais burkinabé, je l'affirme, je serais fier de l'action menée depuis vingt ans, par mon Président, Blaise Compaoré !

Peuple et Président du Burkina, le monde entier a les yeux fixés sur vous. Continuez à être des exemples de paix et d'union !
Vive le Burkina Faso !



Alice Chaudemanche
Ecole Normale Supérieure de Lyon

Dans un pays où l’on dit Bonsoir à partir de l’après midi, sans chercher midi à quatorze heure disons qu’il y a des différences dans la familiarité. On m’avait dit redit et répété « Burkina Faso » ça veut dire « Pays des hommes intègres », c’est beau. Mais surtout je savais q...
Lire la suite

Christophe-André Frassa, Sénateur Représentant les Français établis hors de France

Je connais le Burkina Faso depuis maintenant plus de dix ans. J’y reviens régulièrement et j’y compte de nombreux amis. Mais, plutôt que de parler de ce beau pays que j’ai appris à aimer, je souhaiterais évoquer une expérience nouvelle, jusque-là rêvée...
Lire la suite

Patrick Poivre d'Avor, journaliste

«Le Burkina Faso : Pays passionnant, travailleur et qui croit en lui : on ferait bien de s’en inspirer... »
Lire la suite
ACCUEIL LE CISAB BURKINA FAS...CINANT BF.INFO ADHESION CONTACT

24 Avenue Perrichont, 75016 Paris France
Email : cisabinfo@aol.com
Tél : +33 1 42 30 78 00